€200.00

Ah quel plaisir d'être soldat !
[Gilbert Randon]

Numéro : 206
Auteur : Gilbert Randon
Illustrateur : Randon
Année d'Edition : 1840
Couverture : cartonnée titre dorée
Etat : D'usage, quelques rousseurs
commentaire :

in 12° relié oblong, 50 pp de dessins lithographiés au recto. Caricaturiste né â Lyon le 8-10-1874. Tour â tour clerc d'avoué, apprenti verrier, comis-libraire puis lithographe,il s'engage â 16 ans dans un régiment de cavalerie jusqu'au grade de maréchal des logis. Il se fit dessinateur comique cultive la photographie â Lyon de 1842 â 48 et vint â Paris où l'appelait son cousin Nadar. Il entre au "journal pour rire" dirigé par Philipon qui crée avec un autre lyonnais Travies la légende cynique de "M. Mayeux, non de Dieu !" et avec Daumier " l'illustre Macaire".Randon prit pour objectif le nez présidentiel jusqu'au coup d'état qui fit taire les rieurs. Il se mit donc â produire pendant 20 ans des pages entières de charges militaires, puis, â la suite de Gavarni â des études d'observation sur les enfants. Début 1866 il publia " l'ami des animaux", ce journal n'a pu vaincre l'indifférence du public malgré la série très amusante "l'esprit des bêtes". Ajoutons qu'il a fait également des chansons politiques d'une énergie admirable."En avant les voraces ! vive la liberté !" est le refrain de la chanson républicaine " les voraces lyonnais (1848), dédiée â tous les voraces de l'univers. imp Boitel Voir aussi le portrait de Courbet en gravure sur soleil rayonnant (le journal amusant 1867). Envoi au docteur Dupuy.

Avis des clients
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
vide